Dailygreen vous présente le glamping (comprenez le camping glamour !) et veut réconcilier ce qui a priori est inconciliable :  vacances en plein air et confort, naturel et chic, voire design !

On voit donc apparaître de ci delà de nouvelles formes de séjours dans les campagnes ou en bord de mer : par exemple, tipis ou yourtes dans des campings, tentes spécialement aménagées recréant l’intérieur d’une ferme du 19e siècle plantées au sein d’exploitations agricoles …

Les tipis et les yourtes côtoient les puristes du camping dans leurs tentes et leurs mobile-homes qui ne les voient pas toujours d’un très bon œil.

Glamping-Tipis-France-Sunrise.jpg

Cette forme de tourisme répond aux aspirations de vacanciers qui recherchent des formules moins onéreuses que de l’hôtellerie ou de la location classique de maison de vacances (notons cependant qu’une semaine peut coûter de 800 à plus de 1000 € pour un confort relativement rudimentaire, du moins pour les tentes à la campagne, pas d’eau chaude dans les tentes, on prend sa douche dans la ferme à côté, on fait sa cuisine sur une bonne vieille cuisinière à bois), ou en tous cas plus originales et moins formatées.

Beaucoup de personnes évoquent également une envie et un besoin de se reconnecter à la nature, de mener une vie, le temps des vacances, plus simple, plus frugale.

Capture d’écran 2016-04-25 à 16.51.02.png

Autre aspect intéressant, le bénéfice dans tous les sens du terme pour les agriculteurs qui proposent d’accueillir à la ferme des vacanciers dans ces tentes de « luxe ». Il y a bien évidemment d’un côté le complément de revenu que cela leur apporte mais aussi les contacts noués avec les vacanciers, et une certaine forme de revitalisation des petits coins de campagne de plus en plus désertés. Cela les sort d’une certaine solitude. Il y a certainement aussi la fierté de montrer et d’expliquer son travail.

Au-delà de l’aspect très « marketé » et un peu artificiel de cette forme de glamping, cette aide et ce soutien vers le monde agricole sont positifs.

Publicités