Zoom sur Paris, les Parisiens vont pouvoir cultiver sur la voie publique

La Mairie de Paris lance le permis de végétaliser. Une autorisation qui permettra aux habitants de la capitale de verdir l’espace public en s’appropriant jardinières, façades et carrés de terre.

58783

Il semble que Paris veuille voire la vie en vert. Le 2 juillet, la Mairie annonçait l’ouverture 24h/24 de quatre parcs municipaux parisiens plusieurs jours par semaine jusqu’à la fin du mois d’août. Une semaine plus tôt, Anne Hidalgo lançait le permis de végétaliser pour les habitants de la capitale.

Délivré par le Conseil de Paris, ce permis permettra à ses détenteurs de verdir leur environnement urbain. Des légumes dans une jardinière, des fleurs et un potager au pied d’un arbre, des plantes grimpantes le long des façades d’immeubles : les Parisiens pourront ainsi fleurir ou cultiver la voie publique à leur guise.

La création du permis de végétaliser s’inscrit dans la démarche de verdissement de la ville souhaitée par Anne Hidalgo et ses équipes. Au terme d’une simple et rapide démarche en ligne et une fois l’autorisation délivrée, les citadins-maraîchers disposeront du droit de cultiver leur lopin de terre pour une durée de trois ans et se verront fournir un kit de maraîchage par la municipalité. Il suffira pour cela de soumettre son projet à la Mairie, proposant un lieu et le type de végétalisation envisagée pour obtenir l’autorisation de cultiver.

Permis de végétaliser

Seul impératif : s’engager via la signature d’une charte à utiliser des espèces locales et des plantes mellifères (dont le nectar est récolté par les abeilles) afin de promouvoir la biodiversité et de protéger les abeilles. Aussi, et surtout, les cultivateurs en herbe devront s’occuper de leurs plantes de manière écologique et raisonnée, sans recourir aux pesticides.

Publicités